RenoWatt by GRE-Liège

Dernière mise à jour le 17-01-2019




Contexte et objectifs
Métropole de Liège abrite un peu plus de 450 000 bâtiments sur son territoire. Chaque bâtiment, qu’il soit résidentiel, industriel, de services, de loisirs ou d’entreposage, existant et futur, constitue un sujet de réflexion en matière de construction durable et d’efficacité énergétique. Le potentiel d’investissements en matière d’efficacité énergétique pour la province de Liège est estimé à 10 milliards d’euros, ce qui mobiliserait plus de 4 000 emplois. La rénovation énergétique et l’adaptation du bâti se sont imposées comme priorités publiques, illustrées par le projet de rénovation de la cité administrative de Liège pour en faire le plus grand bâtiment « zéro carbone » en Europe, le projet de nouvel éco-quartier « Immo Coronmeuse », ou encore le projet multifonctionnel du Val Benoit où les bâtiments tendent vers le « zéro énergie » et des émissions de CO2 minimales.

L’objectif des pouvoirs publics de la Métropole Liégeoise est aujourd’hui de s’engager pleinement dans la transition énergétique et de bâtir des villes durables. Les premières priorités sont notamment la rénovation de ses grands équipements communautaires énergivores, la recherche systématique d’efficience énergétique, et la dynamisation du secteur de la rénovation énergétique afin d’accroître les compétences des entreprises locales qui pourront exporter leur savoir-faire.

Le but de RenoWatt est de lancer des projets ambitieux de rénovation énergétique en province de Liège et créer de nouvelles perspectives de création d’emplois par la mise en œuvre de contrats de performance énergétique.

Description
RenoWatt by GRE-Liège accompagne des projets de rénovation énergétique des pouvoirs publics, des entreprises, des hôpitaux et du privé.

Dans cette perspective, RenoWatt a lancé un premier projet pilote intégrant le GRE et 10 entités publiques. RenoWatt, guichet unique intervenant en tant que facilitateur neutre pour les contrats de performance énergétique a été créé en mai 2015.

En effet, bien que les autorités publiques soient conscientes des enjeux énergétiques, elles disposent rarement des ressources pour réaliser les études préalables, mettre en place des programmes de rénovation, gérer la complexité d’un plan de financement et préparer les procédures de marché public. Dès lors, le GRE a levé un financement de 2 millions d’euros auprès du fonds d’investissement européen EEEF (European Energy Efficiency Fund) grâce auquel RenoWatt a vu le jour. Ce subside appuie le montage des projets de rénovation énergétique (d’une valeur totale de plus de 40 millions d’euros) pour les 10 autorités publiques.

Le projet RenoWatt s’articule autour de 3 axes :

1. Les contrats de performance énergétique (CPE) : les CPE permettent aux autorités publiques d’établir un contrat avec une société de service énergétique qui va garantir la performance énergétique d’un bâtiment, réaliser les travaux nécessaires et assurer la maintenance. En échange, les services de la société sont rémunérés (totalement ou en partie) par les économies d’énergie réalisées sur une période prédéterminée.

2. Le pooling des bâtiments : pour qu’un CPE soit financièrement attractif pour une société de service énergétique (ESCO), il faut qu’il porte sur un projet de taille suffisante. L’une des clés du projet est d’identifier des groupes de bâtiments, pouvant appartenir à des propriétaires différents, qui individuellement n’atteignent pas la taille critique, mais qui collectivement peuvent faire l’objet d’un CPE.

3. La participation à la centrale de marchés : une centrale de marchés, RenoWatt a été créée. Elle est en charge de mener toutes les procédures de marché public pour compte des autorités publiques participant à RenoWatt.

Le but est d’élargir dans le futur les activités du guichet unique aux autres acteurs publics de la province, , au secteur hospitalier, aux entreprises ainsi qu’aux particuliers. Le CHRH (Centre Hospitalier Régional de Huy) a d’ailleurs déjà rejoint la centrale de marchés. Une réflexion pour offrir ce même type de service aux entreprises est également en cours.

Action du GRE-Liège
- Négociation du subsides et entretien avec l’autorité subsidiante EEEF

- Convaincre les autorités publiques à rejoindre la centrale de marché RenoWatt

- Négociation des subsides (type UREBA) au niveau du gouvernement wallon

- Négociation pour les communes de la part du gouvernement wallon de faire passer les dossiers de rénovation énergétique Hors Balises (durée du calcul allongée à 20 ou 25 ans selon les cas).

- Passation des marchés
o Réalisation de tous les cahiers des charges au niveau de la Centrale de Marchés
o Conseil par un juriste spécialisé dans les marchés publics
o Négociations avec les ESCOs

- Concertation permanente avec les villes et les communes pour les informer de l’avancée du dossier et prendre les décisions en partenariat avec les membres de la centrale de marchés

- Montage financier
o Négociation avec des instances (BEI et autres tiers investisseurs) afin de mettre en place des montages financiers intéressants pour les membres de la centrale de marchés RenoWatt
o Accession à des types de financements non accessibles pour une commune seule (grâce à la taille des marchés RenoWatt)
o Analyse du retour financier pour les bâtiments et pour l’ensemble de la ville / Commune

- Analyses de faisabilité technique réalisée par des bureaux de consultants externes et subsidiées par l’Europe

- Avec les partenaires de RenoWatt, développer une approche pour le secteur hospitalier, privé et les entreprises

Rôle du GRE-Liège
Le GRE-Liège coordonne le projet et est responsable du guichet unique.

Le guichet unique RenoWatt by GRE-Liège s'est transformé en centrale d’achats et a pû offrir une solution intégrée aux autorités publiques. En effet, il est nécessaire qu’une solution intégrée, offrant un service intégrant non seulement le support technique, mais également une solution de financement et un suivi des projets de Contrats de Performance Energétique (CPE).

A terme, RenoWatt devait devenir une structure spécifique, en dehors du GRE-Liège pour offrir ce service.

Timing du projet :
- Poursuite de la procédure des marchés publics :
o sélection des candidats et partage des cahiers des charges (décembre 2015 et janvier 2016)
o Négociation avec les ESCOs (juin – décembre 2016)
o Attribution des différents marchés de bâtiments (janvier 2017)

- Montage d’un fond financier
o Analyse de la faisabilité de création d’un fond de tiers investisseur pour le financement du projet RenoWatt et d’autres projets dans le futur (RenoWatt 2.0) – (décembre 2015 à février 2016)
o Recherche d’investisseurs pour le fond (mars 2016 – septembre 2016)

- Elargissement du projet RenoWatt
o Réflexion sur les hôpitaux
* Présentation du projet aux hôpitaux
* Montage d’un dossier pour une demande de subsides (premier semestre 2016)
* Lancement du projet hôpital (janvier 2017)
o Réflexion sur le financement de la rénovation énergétique des entreprises privées
* Montage d’un dossier de subsides dans le cadre de H2020 (janvier – juin 2016) pour monter un guichet unique similaire à RenoWatt, pour les entreprises
* Lancement du projet : janvier 2017

Partenaires principaux
SPI, Nethys, Ecetia, ULg, Aéroport de Liège, CHRH, Province de Liège, Villes de Herstal, Herve, Liège, Seraing et Verviers et les communes de Bassenge et d’Oupeye.
Récurrence
Fort de l’expérience du projet Pilote avec les 10 autorités publiques, le GRE-Liège réfléchit à élargir la centrale de marchés aux autres autorités publiques de la province de Liège, aux hôpitaux (le CHRH, Centre Hospitalier Régional de Huy a d’ailleurs rejoint la centrale de marchés en juillet 2015), aux entreprises, ainsi qu’aux particuliers.

Le GRE-Liège participe d’ailleurs à un projet européen, CITYnvest, qui a pour but de répliquer les modèles innovants pour réaliser la rénovation énergétique. Le GRE-Liège a été pris comme projet modèle pour être répliqué dans différents pays européens.

Financement
Le projet pilote est financé par EEEF pour 90% des frais de consultance et les frais de personnel, avec un maximum de 2 millions d’euros. Le GRE-Liège finance le solde des 10%, ainsi que tous les frais de fonctionnement.

Le CHRH prend en charge les frais spécifiques au CHRH

CITYnvest (projet européen) finance la codification de la méthodologie et la diffusion de cette dernière dans les autres pays européens.
Etapes ultérieures
Dans sa phase pilote, RenoWatt by GRE-Liège a été implémenté sur la zone de Liège entre 2014 et 2017.

Le projet a mené à la signature de 5 CPE pour un total de 59 millions, couvrant la rénovation de 136 bâtiments.

Ce projet a permis :

– 33% d’économie d’énergie

– une diminution de 7.545 tonnes de CO2/an

– une mobilisation de 322 emplois directs et 780 emplois indirects.

Afin de pouvoir étendre le projet RenoWatt by GRE-Liège à l’ensemble de la Wallonie, le Gouvernement wallon a approuvé le 1er mars 2018 la transformation de la S.A. B.E.FIN en une société spécialisée d’intérêt public de la Région wallonne et a approuvé le financement de l’acquisition.
Avec le soutien du Ministre de l'Economie, de l'Industrie, de l'Innovation et du Numérique.